Dernière rentrée scolaire pour Léa, et par ricochet pour moi.

Ainsi Léa vient d'effectuer sa dernière rentrée scolaire, les épreuves de la première partie du bac se sont bien passées, elle attaque cette année de terminale L avec entrain. Une chance pour elle, ils ne sont que 22 dans sa classe et la majorité des professeurs lui convienne.

Ce début d'année scolaire démarre aussi avec des projets de voyages, durant les vacances de la Toussaint, grâce au programme Génération Réussite qu'elle suit en partenariat avec l'Unversité Technologique de Compiegne, elle va découvrir la Pologne. 

Et comme cette année est aussi celle de ses 18 ans, je lui offre un week end à Londres qu'elle passera avec sa cousine Marie, notre jeune aventurière qui revient d'un voyage d'une année en Australie. Au départ, j'avais prévu de l'accompagner mais je me suis dis que ce serait bien plus sympa pour Léa d'y aller avec sa cousine.

Année de transition pour moi aussi je me prépare à vivre une nouvelle vie, celle d'une femme célibataire.Car si j'y réfléchis, je ne connais pas cette vie, je suis passée directement du statut d'étudiante à celui de maman célibataire. Je n'apréhende pas particulièrement cette étape, j'ai assez de centres d'interets pour pouvoir trouver des occupations autres que de m'occuper des mes enfants en dehors du travail. Je pense que je reprendrai des cours de théâtre et peut être trouverai-je enfin du temps pour faire du sport.

En ce moment, le ''drame de ma vie'' est de trouver du temps pour moi......car entre les divers trajets que je dois effectuer pour les activités de Léa ( j'ai décidé de vivre en dehors de la ville alors j'assume) et puis surtout mon papa qui a un besoin vital de ma présence. Il ne sort plus, ou alors accompagné, je passe donc chez lui tous les midis pour déjeuner en sa compagnie et lui apporter son pain et ses petits cigares. Et comme la dame qui assurait le ménage de sa maison est malade, j'ai aussi pris la relève pour ce point en plus des courses, du suivi médical et toutes ces petites choses qui lui permettent de rester chez lui .....Mon travail est toutjours aussi prenant et passionnant. Mais si j'avais un rêve à réaliser, ce serait une semaine pour moi seule loin de tout et de tout ce petit monde qui compte sur moi. J'ai vraiment envie (besoin ?) de me vider l'esprit, de ne pas avoir à organiser ma vie suivant les besoins de ceux que j'aime, et donc de me donner la possibilité de penser à moi, de m'occuper vraiment de moi.

Bref, cette année, j'ai encore l'impression de prendre le départ pour un marathon dont je ne vois pas la fin :-), mais avec le sourire et le bonheur d'être entourée des miens...... et de mes chats !

maman_d_bord_e