CALI

Khaleessi ne ressemble plus du tout au petit chat famélique et crotté que nous avons récupéré un soir de décembre !

Le soir, elle est la première à se jeter sur la gamelle, d’ailleurs pour tempérer la susceptibilité de Léo qui avait le droit de manger avant ses dames, il a maintenant une gamelle rien que pour lui dans autre coin de la cuisine, et aucune ne se risque de lui piquer sa pitance.

Depuis que j’ai plusieurs chats, je me suis toujours amusée à suivre comment l’organisation se faisait naturellement autour du repas. J’ai toujours mis une unique gamelle assez grande pour que tous tiennent autour (en fait c’est un plat….)

 Alors aujourd’hui l’ordre est le suivant entre les filles de la maison :

-          Khaleessi se rue sur la nourriture et commence à manger, Mimi vient la rejoindre. Sakura observe de loin.

-          Mimi est vite rassasiée, Sakura prend sa place. Khaleessi n’a toujours pas terminé ….

-          Sakura mange peu, Khaleessi mange beaucoup (ou lentement), Léo viendra aider la petite dernière à vider le plat.

Pour information, quelque soit le nombre de chats à la maison, actuellement 4, en moyenne de 3 à 5 . Et avec les bébés de Sakura nous étions arrivés à 8 (heureusement pas trop longtemps !) Je n’ai toujours donné qu’une petite boîte de patée le soir et un bol de croquette est à disposition en continu.

Léo peut rester plus de 24 h, voire 48h sans rentrer à la maison, je sais, pour l’avoir croisé très loin, que son territoire est vaste, quand il revient, il est rarement affamé, plutôt fatigué.

Khaleessi et Sakura passent leur journée dehors, elles ne quittent pas le jardin et y jouent  beaucoup. Je sais aussi qu’elles chassent les souris car elles en rapportent à la maison, une fois félicitées, elles vont les achever dans le jardin, je ne saurai dire si elles sont mangées. Mais jamais elles ne manquent l’appel du soir pour rentrer se coucher.

Mimi ne quitte pas la maison, d’ailleurs elle devient de plus en plus faible et ne me quitte pas quand je suis là. Parfois la nuit, elle est tellement froide que je vérifie si son cœur bat encore, et oui, Mimi a 19 ans !

 En conclusion , je dirais que notre petite dernière est à l’image des derniers arrivants récupérés dans la rue (seule Mimi est une ‘’adoptée’’, les autres sont des chats du hasard ) : c’est une boule de tendresse et chaque jour nous nous félicitons de l’avoir accueillie. Pas de bêtises de chaton, les besoins se font dans le jardin (pas de litière) et elle s’est fait adoptée au bout de quelques jours par les autres félins. Il y a juste un détail qui nous amuse, elle est muette, quand elle miaule, c’est dans le vide, par contre ses ronronnements sont nombreux et tonitruants.